Partenaires

CNRS
CIRESC

EHESS Université des Antilles et de la Guyane
paris-diderot Univ-Poitiers
Tubman


Accueil du site >

Séminaire "Esclaves, affranchis et "nouveaux libres" dans l’espace public du monde atlantique : race et citoyenneté. De l’agentivité aux réparations"

Programme 2014-2015

par Nathalie Collain - 18 mai 2015

PDF - 434.5 ko
Séminaire CIRESC - Programme 2014-2015

1er et 3e jeudis du mois de 17 h à 19 h (salle 6, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 27 novembre 2014 au 4 juin 2015.

Le séminaire s’articulera autour de la question de la place des esclaves, des affranchis et des « nouveaux libres » dans l’espace public du monde atlantique, en écho partiel à la thématique inscrite au programme de l’agrégation d’histoire : « citoyenneté, république et démocratie 1789-1899 », ici centrée sur les espaces coloniaux et post-coloniaux.

À compter de 1783, l’espace atlantique a été traversé par la question de la citoyenneté des affranchis et des anciens esclaves. Par exemple, libérant leurs esclaves lors de la Révolution américaine, certains des États des États-Unis leur avaient accordé une pleine citoyenneté, de même que la seconde République française en 1848. Quel a été le fondement de ces accessions à la citoyenneté (militaire et révolutionnaire) ? Pourquoi et comment a-t-on offert, limité, puis parfois repris, la citoyenneté aux anciens esclaves ? Comment la race et la citoyenneté se sont-elles combinées ? En quoi le républicanisme des révolutionnaires atlantiques était-il universel, en quoi offrait-il des libertés graduelles ?

Plus généralement, il s’agira de voir quelles ont été les modalités d’intervention dans l’espace public des esclaves, des affranchis et des « nouveaux libres » du monde atlantique. Comment envisager l’agentivité des sujets dans un espace de coercition ? Comment analyser les révoltes d’esclaves, de "libres de couleur" ou d’affranchis ? Quels sont les modèles de contestations et les revendications exprimées par exemple à partir des sources judiciaires, des récits de planteur ?

Les séances s’articuleront autour de ces problématiques en intégrant des débats historiographiques.

Prochaine séance : jeudi 4 juin 2015

Céline Flory (CNRS) et Violaine Tisseau (IMAF)

Citoyennetés en situation coloniale : le cas des métis à Madagascar et des migrants engagés aux Antilles françaises