Combat pour la forêt et les droits de l’homme

Un ouvrage de Richard Price

Ce livre a pour sujet un peuple dont la forêt est menacée et son combat pour tenter de protéger son mode de vie en se saisissant des instruments juridiques internationaux des Droits de l’Homme. Les Marrons saramaka, descendants d’esclaves africains auto-libérés qui vivent dans la forêt tropicale de la République du Suriname, conduisent eux-mêmes, depuis des années, leur propre campagne de revendications. En 2007, la Cour Interaméricaine des Droits de l’Homme a rendu en leur faveur un jugement qui a fait jurisprudence. Deux leaders engagés dans cette lutte reçurent le Prix Goldman pour l’Environnement (souvent appelé « Prix Nobel pour l’Environnement »).

Le Suriname possède la plus importante proportion de forêt tropicale, au monde, par rapport au territoire national, et la plus grande couverture forestière par personne. Ce livre raconte l’histoire de la bataille menée par les Saramaka pour garder le contrôle de cette partie de forêt qui est la leur.

Prix 2012 du meilleur ouvrage dans le domaine des Droits de l’homme de l’« American Political Science Association »

Professeur émérite d’anthropologie, d’« American Studies » et d’histoire, Richard Price est l’un des meilleurs spécialistes des sociétés afro-américaines. Auteur d’une vingtaine de livres et de nombreux articles, il a enseigné dans les universités Johns Hopkins, Yale, Stanford, ainsi qu’à Paris. Il partage son temps entre la recherche et l’écriture à la Martinique et Paris.

Acheter l’ouvrage sur le site de Karthala

Couverture "Peuple Saramaka contre État du Suriname"