Un ouvrage publié sous la direction d’Henri Médard, Marie-Laure Derat, Thomas Vernet & Marie Pierre Ballarin

Aucune région au monde n’a connu une histoire aussi longue dela traite et de l’esclavage que l’Afrique orientale et l’océan Indien. Très loin des modèles simplificateurs du complexe atlantique, les sociétés de l’océan Indien ont éprouvé des modalités de traites et des situations serviles très diverses, dans lesquelles tous les systèmes esclavagistes, européens, orientaux et africains se sont mêlés. Les Africains et les Malgaches sont majoritaires parmi les esclaves, mais ils côtoient des compagnons d’infortune d’origines géographiques extrêmement variées, en particulier des Asiatiques. Les esclaves sont redistribués et vendus aux quatre coins de l’océan Indien mais aussi vers l’Atlantique, alors que se développent en Afrique de façon croissante les logiques serviles qui connaissent leur apogée à Zanzibar au XIXe siècle.

Cet ouvrage complète magistralement une historiographie qui demeure largement dominée par les études sur l’Atlantique. Par le biais d’une approche globale, océanique comme continentale, il renouvelle en profondeur les questions de la traite et de l’esclavage ainsi que de leurs mutations complexes du XVe au XXIe siècle dans l’espace de l’Afrique orientale et de l’océan Indien. Il offre ainsi au public francophone une approche novatrice et percutante à partir d’études de cas originales et fouillées, menées par les meilleurs spécialistes de ces questions.

Sous la direction de

Henri Médard , professeur d’histoire de l’Afrique contemporaine, Aix-Marseille Université (CEMAf)

Marie-Laure Derat, chargée de recherche en histoire médiévale de l’Afrique, CNRS (CEMAf)

Thomas Vernet, maître de conférences en histoire moderne de l’Afrique, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (CEMAf)

Marie Pierre Ballarin, chargée de recherche en histoire contemporaine de l’Afrique, IRD (URMIS)

Acheter l’ouvrage sur le site de Karthala

Couverture "Traites et esclavages en Afrique ori